Histoire de la maison St Anthelme de Belley

UN SÉMINAIRE DEVENU MAISON D’ACCUEIL OU L’HISTOIRE D’UN PATRIMOINE DE BELLEY

Le nouveau diocèse de Belley fondé en 1822-23 qui correspondait au département de l’Ain avait initialement établi son grand séminaire au monastère des Augustins de Brou.

Pour comprendre l’avènement de notre grand séminaire sur notre ville de Belley, nous devons remonter en 1906.
Les conséquences de la loi de séparation des biens de l’église et de l’état obligèrent le grand séminaire à quitter Brou, et à s’installer de manière hâtive dans la maison des Frères de la Sainte Famille à BELLEY. Cette maison dont les frères avaient été dépossédés en 1903, fut achetée par une pieuse dame, et mise à la disposition de l’Évêque.
Après la guerre de 1914-1918, les lois contre les congrégations n’étaient plus rigoureusement appliquées, les Frères demandèrent à reprendre leur maison.

Monseigneur BEGUIN, arrivé dans le diocèse en 1930, envisagea immédiatement de construire un grand séminaire, écartant l’idée de racheter les cloîtres de Brou, il décide de faire édifier cette maison à Belley sur un terrain dit « Clos de l’Évêque », dont il décrivait en termes lyriques la situation panoramique : «En face de ce splendide horizon, notre grand séminaire, dominant de haut la vallée et ouvrant largement ses deux bras vers le soleil levant sera pour nos séminaristes une véritable station climatique ».

Cette maison sur 5 niveaux prévoyait d’aménager 130 chambres de directeurs et de séminaristes.
Pour le financement, l’Évêque lança une souscription dans tout le diocèse. Tout souscripteur de 10 000Fr (de l’époque) était considéré comme fondateur, et aurait son nom inscrit à l’entrée d’une cellule de séminariste, sur une plaque de cuivre.
Sur les plans de deux architectes savoyards, MM. DÉNARIÉ et DAVIGNON, l’entreprise BERNASCONI, de CHAMBÉRY, démarra le chantier avec 100 ouvriers.

La première pierre ayant été posée le 20 août 1931, 13 mois après, le 20 septembre 1932, l’ensemble de la construction était achevé, murs en pierres taillées de Musin, énorme charpente métallique, tuiles de Montchanin, carrelages, planchers de chêne, peintures, etc…
On décida, après hésitation, de suivre le plan de l’architecte, en construisant, au centre du bâtiment, un clocheton aérien qui n’était pas économique, mais qui donnait de l’élan à ce grand toit.

Le 25 août 1932, un an après la pose de la première pierre, Monseigneur BEGUIN inaugura le bâtiment achevé en compagnie du maire de Belley, Monsieur le Baron DALLEMAGNE et de tous ceux qui avaient participé à sa réalisation.
Le séminaire fonctionna pendant 33 ans jusqu’en 1966. Y vivaient, sous une règle assez stricte, le corps directorial, composé du supérieur et de 5 directeurs avec une communauté de 50 ou 60 séminaristes, en moyenne.

Une petite communauté de religieuses, logées dans le pavillon de Mgr Cortois de Quincey, assurait les services de nourriture et de lingerie.
À partir de 1956, les effectifs dans tous les séminaires de France, baissaient. De 60 élèves les effectifs chutèrent à 30, puis à 20.
Les séminaristes se sentaient un peu perdus dans cette grande maison.

Finalement, la décision fût prise en 1966 d’arrêter le fonctionnement du séminaire et de transférer les séminaristes à Grenoble et à Lyon.
Quant au bâtiment, Monseigneur FOURREY a d’abord pensé le vendre. En 1966, des tractations eurent lieu entre les services de santé qui cherchaient une grande maison pour y établir un hôpital psychiatrique. Heureusement, la chose ne s’est pas faite et le séminaire est devenu tout naturellement une maison d’accueil.  Accueil de sessions diverses, de séminaires, accueil de pensionnaires (jeunes travailleurs et personnes agées), en fonction d’un besoin qui s’est manifesté et qui a permis à la maison de vivre sans être à la charge du diocèse.

Aujourd’hui encore, la maison continue sa diversification dans différents domaines :



Séjour hiver et été | Anniversaire, mariage | Repas de famille | Séjour de vacances | Séminaire, congrès | Accueil jeune travailleur |
Nuit d'hôtel | Accueil de groupe (juqu'à 100 personnes) | Réunion (10 salles pour 10 à 100 personnes)

Maison Saint Anthelme de Belley "Au coeur du Bugey"
37 r Sainte Marie 01300 Belley - Tél. 04 79 81 02 29 - Fax 04 79 81 02 78
Contact courriel

© 2017 Zygomatic

 

Remonter